Le site Entreprise Ovale utilise des cookies pour assurer toutes les fonctionnalités, vous offrir une bonne expérience de navigation et nous aider à améliorer le contenu.

Prof ou entraîneur: comment avons-nous été formatés?

Anticipez-vous la réponse ?

Nos entreprises sont le reflet de nos systèmes d’enseignement. Tous, des directeurs aux opérateurs de terrain, nous sommes passés par les bancs de l’école et du secondaire et, pour une partie significative des membres de l’entreprise, par ceux de l’enseignement supérieur. Ce passage laisse inévitablement des traces importantes et, par certains aspects, dommageables dans nos comportements en entreprise. À cet égard, celles laissées chez les managers sont bien entendu les plus critiques, car leurs comportements sont les catalyseurs du fonctionnement de l’entreprise. 

S’il paraît clair que pour réussir, les entreprises ont besoin de faire travailler leurs collaborateurs en équipe, la réalisation de cette nécessité reste un défi et l’objet de nombreuses suggestions. Parmi les innovations, les notions de méthodes agiles et de tribus gagnent en intérêt. Celles-ci sont souvent préconisées et choisies pour augmenter la productivité et l’engagement du personnel.

Cependant, adoptées avec une attention centrée plus sur le processus opérationnel et la performance que sur les aspects relationnels des équipes, les tribus agiles, ne donneront pas les résultats espérés. La déception qui en résulte conduit alors aisément à des dommages tels que les burn-out ou les démissions explicites ou implicites sans compter une dégradation rapide du climat entre le personnel et avec le management.

Manager au téléphone

La période de confinement est loin d’être une période de retrait pour les responsables des organisations professionnelles. S'ils ne sont pas attentifs à leur organisation, elle pourrait les entraîner dans un confinement "mental" prolongé par leurs collaborateurs. Selon les cas de l’entreprise et les personnalités des responsables, on observe "des attitudes guerrières" avec un resserrement dans le suivi des tâches à faire et une crispation sur les résultats. A l’opposé, certains ont suspendu la relation avec leurs collaborateurs, en attendant la reprise. La période actuelle est une fantastique occasion de s’installer comme leader. Focus sur les actions à prendre vis-à-vis des collaborateurs en période de confinement.

le haka des all-blacks

Nombre de chefs d'entreprise aimeraient voir leurs collaborateurs prendre plus d'initiatives et de responsabilités dans l'exécution de leurs tâches. Lors de mes entrevues, combien ne m'ont-ils pas partagé qu'ils manquaient de leaders. 

Et pourtant, il y a beaucoup d'occasion de leadership en entreprise.  Il faut sans doute s'entendre sur la définition de leader pour redécouvrir tous le potentiel enfuit malheureusement dans les entreprises.  

Pour entamer le sujet, je vous propose une petite devinette.

Page 3 sur 4